S14/S15 - Débrief des journées IX et X - Brest

28 et 29 Mars 2015 - Le moment de vérité est arrivé. Pour atteindre notre objectif des playoffs, il faut faire mieux que Nantes durant ce week-end brestois. Quoi de mieux alors que la confrontation directe du samedi? Débrief...

Enlevons le suspense de la première place. Les Celtics dominent la poule et les deux victoires de ce week-end sont venues confirmer officiellement la première place des brestois. Une seule place restait donc disponible. Le vainqueur du match opposant Nantes à Rennes, ce samedi, avait donc de grandes chances de passer....à condition de confirmer le dimanche.

Les panthères :
  • Johann (Gardien)
  • Loïc (Défenseur)
  • Samuel (Défenseur)
  • Christopher (Défenseur)
  • Emeric (Défenseur - le samedi uniquement)
  • Tugdual (Centre)
  • JF (Centre)
  • Dimitri (Attaquant)
  • Caroline (Attaquante)
  • Hubert(Attaquant)
  • Yari (Attaquante)
  • Cécile (Attaquante)
Le match demarre fort pour Rennes. Les nantais sont sous pression et subissent. A la 7e minute, Samuel parvient à centrer pour Hubert, qui, seul devant le gardien, inscrit son premier but sous les couleurs rennaises.

 

Les panthères ne relachent pas leur effort et vont concrétiser à nouveau, juste avant la mi-match. Emeric envoie une mine de loin qui surprend le goal adverse. 2-0, tout est bien engagé.


 

Paradoxalement, ce deuxième but va reveiller les nantais, qui rentrent enfin dans leur match. Les occasions s'équilibrent. Les pénalités tombent. En supériorité numérique, Rennes va au pressing, se découvre et se prend un but en contre. Il reste alors un tiers à tenir. Nantais et rennais se neutralisent. La balle va d'un but à l'autre, mais les gardiens ont toujours le dernier mot.


 

Arrivent alors les cinq dernières minutes, et le premier incident de jeu. Sur un coup franc excentré milieu de terrain, JF trouve Caroline, coté opposé. Sa reprise est parfaite. Mais les arbitres annulent le but. En effet, dans son déplacement, le gardien a heurté l'un des arbitres, mal placé. Ce but nous aurait mis à l'abri, mais l'annulation est légitime. Rien à dire, mais beaucoup de frustration coté rennais. Et que dire sur ce penalty, sévère mais encore une fois sifflable, accordé aux nantais à 3 minutes du terme. Sur une balle qui traine, Loïc vient pour dégager. L'attaquant adverse vient, lui, pour tirer. Les deux crosses s'entrechoquent. L'arbitre siffle. Ce type d'action arrive à chaque match, et découle très rarement sur un penalty. L'arbitre a sifflé et vient nous expliquer pourquoi. Pour lui, l'attaquant est en possession de la balle au moment du choc. L'arbitre est roi. Et même si l'impression de voir s'envoler le travail d'une saison sur deux faits de jeu est dure à encaisser, il n'y a pas matière à polémiquer.


 

L'équipe s'en remet alors à Johann qui se retrouve face à Arnaud. Mais le nantais a la précision et le sang froid. Et Jo ne peut rien faire sur ce tir surpuissant, pleine lucarne.
Il reste 3 minutes 30 exactement. Le score est de 2 partout et les panthères jettent toutes les forces dans la bataille. Sur un mauvais renvoi, JF récupère la balle et enchaine un tir qui frôle la lucarne opposée. Sur l'action qui suit, Dim bute sur le gardien. Les rennais ont les occasions mais rien n'y fait, la balle ne veut pas franchir la ligne de but. Le match s'arrête sans vainqueur.
Score final : RFC 2-2 Nantes Floorball

Ce status quo n'arrange pas nos affaires. Certes, il reste le dimanche, mais Nantes affronte la lanterne rouge, Caen 2, dont la saison est compliquée. Ils sortent de bonnes périodes, mais il manque toujours un petit plus pour empocher la victoire.  De notre côte, St Lô nous a toujours posé de gros problemes. Preuve en est le match nul en phase aller, qui nous handicape fortement aujourd'hui. Bref, l'optimisme n'est pas de notre côté. Seul Hubert prédit un exploit de Caen.

Rien à dire sur la soirée. On fête l'anniversaire d'Hubert, son premier but, l'annonce du futur départ de JF, le prix obtenu par Samuel, le futur mariage des amoureux de l'équipe... Bref, on fait la fête et on profite tranquillement du dernier rassemblement.

Le changement d'heure et, il faut l'avouer, la "ronde" interminable de la veille pour certains, ont eu raison de notre fraicheur matinale. En revanche, notre motivation à remporter ce match et à prendre du plaisir à jouer ensemble est bien présente. Hubert, blessé la veille, s'improvise coach. Et son message passe à merveille. 5 minutes de jeu, Dim déborde et transmet à Caro, esseulée au deuxième poteau. Sa reprise fait mouche. Un peu plus tard, l'attaquante rennaise rend la politesse. Le strict copier-coller du premier but. Débordement, passe à l'opposé, but de Dimitri.  La fin du premier tiers arrive, quand Loïc se projette sur l'avant et appelle la balle avec force. Pas d'autre choix pour JF que de lui faire la passe. Sa puissante frappe atterrit pleine lucarne. 3-0.
Le deuxième tiers devient alors du grand n'importe quoi. Cela sent le dernier match de la saison. Les équipes sont complètement coupées en deux. Le jeu se résume à une attaque-défense rapide, mais stérile.
Le coach des panthères demande alors de calmer le jeu, de retrouver les principes de notre jeu. Et c'est immédiatement payant. Caroline, dans le corner, centre pour Dim, mais un défenseur stoppe  la balle. Tugdual surgit, efface le défenseur et mystifie le gardien adverse. Le but de Tugdual est immédiatement suivi par un deuxième. Pressant la défense, il intercepte la balle et vient surprendre le gardien. Nouveau doublé de Tugdual. Dans la foulée, Saint Lô sauve l'honneur. Le match touche alors à sa fin, quand JF, sur sa dernière balle de la saison régulière, se bat pour la conserver. Il profite d'une fenêtre de tir pour l'envoyer dans la lucarne opposée. Le bilan du match est mitigé avec deux belles périodes et un deuxième tiers "alternatif". Mais la victoire est probante.
Score final : RFC 6-1 Saint Lô

Nantes affronte alors Caen Floorball pour confirmer leur belle performance de la veille. Malgré l'ouverture du score normande, Nantes prend l'avantage en début de deuxième période. C'est d'ailleurs le moment choisi par les panthères pour partir se restaurer avant le retour. Mais durant le repas, les SMS pleuvent. Caen vient d'égaliser par Camille, ancienne panthère. Puis le score évolue une nouvelle fois en faveur des caennais, et donc des rennais. 3-2. La décision est prise de retourner à la salle, espérant saluer nos bienfaiteurs. Le suspense devient intenable lorsque l'on apprend que Nantes vient d'égaliser. Il reste peu de temps à jouer, mais celui-ci est interminable. La fin du match est sifflée. Le score n'a plus évolué. Hubert avait finalement vu juste. Caen, avec ce magnifique résultat, propulse Rennes en playoffs.

Le scénario de cette fin de championnat est tout simplement phénoménale. Les panthères sont passées par tous les états. Le plaisir d'avoir fait le plus dur contre Nantes, la frustration de n'avoir pas pu protéger les acquis, la déception de se sentir éliminer puis l'immense joie de la qualification.

La bretagne fournit donc les representants de la poule A, avec Rennes et Brest. Et ironie du sort, la première phase des playoffs se dérouleront à Nantes, les 16 et 17 mai 2015. Les Panthères de Rennes seront opposées aux Nordiques de Tourcoing, équipe invaincue de la poule B. Du lourd, du très lourd, mais finalement que du bonheur.


 

Détails du match Rennes Floorball Club - Nantes Floorball

Détails du match Rennes Floorball Club - Floorball Saint Lô

Classement de la poule